Automne 2018

Qu’est-ce que RAW Académie ?

RAW Académie est un programme résidentiel expérientiel pour la recherche et l'étude de la pratique et de la pensée artistique et du commissariat d’exposition. Le programme se déroule à Dakar pendant 7 semaines. Il invite à mener une réflexion vivante sur la recherche en art, la pratique du commissariat d’exposition et l'écriture critique. Deux sessions distinctes ont lieu chaque année : octobre-décembre et avril-juin. Chaque session est dirigée par un directeur ou une directrice dont la pratique démontre une approche originale de l'art, du commissariat d'exposition et de la critique d’art. La session 5 sera dirigée par Otobong Nkanga, artiste nigériane. La session aura lieu du 29 octobre au 14 décembre 2018.

 

 

Curriculum

Session 5 : Germination

Il ne suffit pas de planter une graine dans la bonne terre pour qu’elle pousse. Les conditions matérielles et structurelles que subit la graine, qui l’ont peut-être laissée dans un état de dormance, doivent être prises en compte pour offrir un terreau fertile à la pensée sur nos manières de travailler, de vivre et de créer ensemble. Chacun de ces éléments que sont la terre, la pluie, la chaleur et l’humidité est tout aussi nécessaire et vital pour que le processus de germination ait lieu.

Carved To Flow, projet au long cours et en plusieurs étapes d’Otobong Nkanga, est une plateforme pour la recherche et la pratique qui emploie l’investigation et l’expérimentation matérielles pour produire de nouveaux supports de soutien à travers l’économie, la sociabilité et l’art. La troisième phase – Germination – s’installe à Dakar, au Sénégal, pour bâtir un nouveau pilier de sustentation créative pour un projet qui est envisagé comme une structure qui peut avoir un effet réel sur la réalité vécue, en employant l’art comme un dispositif pour réfléchir à ce que signifie sculpter des possibilités au sein des sociétés et créer des réponses collectives dans des espaces de crise.

Il devient chaque jour plus urgent de comprendre à quel point notre existence est mêlée aux éléments que nous exploitons, utilisons ou gaspillons. Comment peut-on créer des structures de soin et de réparation ? Comment peut-on sculpter à contrefil pour créer un flux ? Comment peut-on travailler en cohérence avec le corps terrestre et minéral qui nous tient tous ? On ne peut plus ignorer les particules qu’on respire dans nos poumons, parsemées parfois de particules d’arsenic, d’autres fois du pollen d’une fleur de jasmin.

Germination fonctionne comme un laboratoire, entre les expériences imaginées et les expériences vécues, qui offre la possibilité d’explorer des questions liées à l’écologie, à l’architecture et à la durabilité. Les participants et les intervenants invités travailleront avec des praticiens au Sénégal pour relier et enrichir des structures qui fonctionnent en dehors des normes du commissariat d’exposition habituelles mais nous enseignent comment être dans l’espace et résonner plus loin, comment résister à l’impasse et à l’hibernation en cherchant la symbiose avec les lieux où l’on vit.

 

Directrice de Session

À propos d’Otobong Nkanga

Otobong Nkanga (NG/BE) est née en 1974 à Kano, au Nigéria. En 1992, elle a débuté des études d'art à l'Obafemi Awolowo University d'Ile-Ifé, au Nigeria, qu’elle a poursuivi de 1995 à 2001 à l'École Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Elle a ensuite été résidente à la Rijksasademie van beeldende kunsten à Amsterdam de 2002 à 2004, avant d'obtenir en 2008 un master en Performing Arts à Dasarts, Amsterdam. En 2013-2014, elle était l’artiste invitée du programme DAAD Berliner Künstlerprogramm – Artists-in-Berlin Program. Une partie du projet Carved to Flow – Germination (Phase 3) est née des recherches de l’artiste menées lors du BAK Fellowship Program. Otobong Nkanga est actuellement fellow 2017/2018 du programme BAK, basis voor actuele kunst, Utrecht.

Nkanga a bénéficié d’expositions individuelles à la Tate Modern, Londres (2017); à la Kunshal Aarhus, Aarhus (2017); à Nottingham Contemporary (2016); au Berkeley Art Museum, BAMPFA, Californie (2016); au M HKA à Anvers (2015); à Portikus à Francfort (2015). En 2016, elle a aussi mené d’importants projets internationaux à Shanghai et Beyrouth (Landversation). Elle a exposé lors de plusieurs manifestations internationales majeures, telles que la Documenta14 à Athènes et Cassel (2017) ; la 20e Biennale de Sydney (2016); la 13e Biennale de Lyon (2015); la 31e Biennale de São Paulo (2014); la 8e Biennale de Berlin (2014) et la 11e Biennale de Sharjah. Elle est la récipiendaire du Prix Yanghyun 2015 et du Belgian Art Prize 2017.

RAW MATERIAL COMPANY

CENTER FOR ART KNOWLEDGE AND SOCIETY

Sign up for our Newsletter

FOLLOW US: