Lecture publique suivie de projection de films Avec Carine Doumit & Ghassan Salhab

décembre 02 2016

Les Épargnés:

Les textes présentés par Carine Doumit sont les images potentielles d’un essai filmique. Le présent objet est inachevé, sans doute irréalisable et à tendance littéraire. Son inachèvement révèle ses possibles.

1958:

En 1958, une femme donne naissance à son premier enfant au Sénégal, terre d’émigration, au même moment le Liban, pays originaire, plonge dans un grave conflit interne, préambule de la future guerre civile.

Posthume:

Réalisé quelques temps après l’agression Israélienne de l’été 2006, (Posthume) est un essai doublement hanté par l’absence présente de toute fiction et l’omniprésence du réel.

 

À propos de Carine Doumit:

Carine DOUMIT est monteuse, basée à Beyrouth. Elle enseigne au département audio-visuel de l’Université Saint-Joseph (IESAV) depuis 2007. Elle est également consultante à l’écriture pour des projets d’étudiants. Elle a monté des longs métrage documentaires parmi lesquels : Kingdom of Women (Dahna Abou Rahme); All about my father (Zeina Sfeir); Araq (Diala Kashmar); Haunted (Liwaa Yazji); This little father obsession (Selim Mourad) ainsi que des vidéos: Olga’s Notes (Marwa Arsanios); This lightness I have lost it (Haig Aivazian); Now: End of Season (Ayman Nahle). Elle a participé au montage des longs métrages documentaire: Geographies (Chaghig Arzoumanian); Room for a man (Anthony Chidiac). Dounit intervient régulièrement dans des ateliers de formation en montage pour jeunes cinéastes. Elle a publié son premier livre Les Épargnés en 2015.

À propos de Ghassan Salhab :

Né à Dakar, Sénégal. En dehors de ses propres réalisations, collabore à l’écriture de scénarios, et enseigne dans différentes universités au Liban. Il a réalisé six longs métrages : Beyrouth fantôme (1998) ; Terra Incognita (2002) ; Le dernier homme (2006) ; 1958 (2009) ; La Montagne (2011) et La Vallée (2014)… tous sélectionnés dans différents festivals internationaux — ainsi que plusieurs « essais », courts métrages et « vidéos ». En 2010, Le Festival International de La Rochelle et les JCC lui ont rendu un hommage… Auteur par ailleurs d’un ouvrage « fragments du Livre du naufrage » (2012, Amers Editions) et de plusieurs textes publiés dans des revues spécialisées.

Cette séance publique entre dans le cadre de la session 1 du programme d’études RAW Académie intitulée Hunger Incorporated et dirigée par Rasha Salti.