À propos de Chimurenga

En rapprochant les myriades de voix qui s’élèvent de l’Afrique et de la diaspora, Chimurenga emprunte plusieurs formes pour constituer une plate-forme au sein de laquelle les idées et la réflexion politique sur l’Afrique et par les Africains évoluent librement – sa philosophie s’inspire de la Felasophie : qui ne sait pas doit chercher à savoir. Plusieurs produits ont été créés, notamment un journal éponyme de la culture, des arts et de la politique, un bulletin trimestriel appelé The Chronic, la Bibliothèque Chimurenga – une ressource en ligne de journaux et de livres personnels panafricains indépendants – et la PASS (Pan African Space Station), une station de radio musicale en ligne et studio occasionnel.

Le but de tous ces projets est non seulement de produire de nouveaux savoirs, mais aussi d’exprimer les intensités de notre monde et de se saisir de ces forces, d’agir. 

À propos de la méthode :

Nouvelles cartographies – Comment opérer un décalage des connaissances sur - et produits par - l’Afrique de « qu’est-ce que cela doit être » à « comment le vivons-nous et l’imaginons-nous » ? Comment rendre visible ce qui émerge ou ré-émerge à travers le continent ? Notre réalité ne peut pas se limiter à être cartographiée par le PIB, la SCD, le FID et autres indicateurs de « développement ». Des règles, des équerres et des compas ne suffiraient pas à eux seuls, nous avons également besoin de mains, de pieds et de cœurs. Et de mémoire – la mémoire constitue l’art des apatrides.

La Station spatiale panafricaine (SSPA) est un studio de performance périodique ; de performance et d’espace d’exposition itinérants ; de laboratoire de recherche et d’archive vivante ; de station de radio Internet permanente. En travaillant sur des espaces transitoires et dans plusieurs domaines, en structurant le son, la musique et les mots pour créer de nouvelles formes de savoir, la SSPA remet en cause les démarcations entre les performances en direct et l’enregistrement en studio, la documentation et l’archivage, la dissémination et la diffusion.

La Bibliothèque Chimurenga – Comment nous forgeons des communautés, produisons et véhiculons des connaissances et opérons sur des zones frontières entre l’informel et le formel, le licite et l’illicite, le chaotique et l’ordonné, etc. La recherche porte également sur Panafest – l’histoire de quatre festivals panafricains qui ont façonné les cultures publiques sur le continent (Dakar 66, Alger 69, Kinshasa 74 et Lagos 77). Notre recherche a généré un référentiel éclectique de récits et d’anecdotes, de copies numériques de documents, d’œuvres d’art, d’images, de sons et d’extraits de films, ainsi que des livres, magazines et albums. Notre méthodologie se rapproche parfois davantage du travail de détective, avec souvent des coïncidences totalement fortuites et inattendues, et même des rencontres avec des fantômes, allégoriques ou non.

Bandes dessinées et fréquences basses – Repoussant les frontières entre les formes d’art supérieures et inférieures, le dessin animé et la bande dessinée, l’art et la culture populaire, Lower Frequencies se plonge dans les formes d’expression publiques et populaires qui s’intègrent naturellement à la vie de tous les jours. Tirant notre inspiration de bandes dessinées populaires, nous invitons les participants à travailler sur des supports qui repoussent les limites de la représentation et à créer une charnière entre le monde des concepts et celui de l’expérience corporelle.

La Chronique et le journal – Une gazette panafricaine s’inspirant du besoin urgent à décrire notre monde différemment, à commencer à poser de nouvelles questions ou même à poser de nouveau les anciennes. La Chronique détourne le journal, médium populaire qui soulève des questions d’actualité et de nouveauté, d’obsolescence et de longévité et sur la manière dont nous définissons l’instant présent et l’histoire, pour annihiler la démarcation entre la réalité et la fiction à la recherche de la vérité et pour se décaler vers des notions linéaires de temps et de lieu afin de fixer le caractère éphémère de notre vie contemporaine.